chocolat

Pâques approche : une période, avec Noël, où l’on mange plus de chocolat. Si l’on culpabilise facilement en mangeant du chocolat (gare aux conséquences sur l’IMC), il ne faut pourtant pas oublier que c’est un aliment qui présente de nombreux intérêts !

Quels sont les bénéfices qu’apporte le chocolat ?

Il y a tant de bonnes raisons de manger du chocolat !

C’est un anti-stress : grâce au magnésium qu’il contient (manquer de ce minéral entraîne une baisse d’énergie), il permet de lutter contre l’anxiété et la fatigue, et il contribue au fonctionnement des muscles (limitant ainsi le risque de crampe).

Il est bon pour le cholestérol. Le cacao contribue à lutter contre le mauvais cholestérol (celui qui bouche les artères) : il réduit le risque de maladies cardiovasculaires et d’accident vasculaire cérébral. Antioxydant, le chocolat protège l’organisme, limitant les processus de vieillissement. De même, il permet de faire baisser la tension artérielle.

Quand et comment consommer du chocolat ?

Le chocolat est un produit sucré : il se consomme ainsi avec modération, souvent en fin de repas (par exemple : une mousse au chocolat) ou lors d’une collation. Notez que plus un chocolat est riche en cacao (et donc est « noir »), moins il contient de gras et de sucre : il convient ainsi de veiller à ne pas manger trop de chocolat blanc ou au lait.

Dans les gammes de produits Herbalife, pensez par exemple au shake Fomula 1 (avec une saveur chocolat ou une saveur désormais permanente menthe-chocolat) ou aux Barres Repas Equilibre Formula 1 Express (pour un repas pratique et équilibré).

Les sportifs qui aiment le chocolat pourront aussi se tourner vers des aliments avec du cacao, comme la boisson Rebuild Strenght au chocolat.

Idéalement, le chocolat se conserve dans un endroit sec (moins de 65% d’humidité) et à l’abri de la lumière, entre 10 et 18 degrés (autour de 16°C de préférence). En cas de passage dans un réfrigérateur ou suite à un changement de température, le chocolat peut changer d’aspect : il peut être recouvert d’une couche blanche (c’est de la matière grasse) ou devenir plus rugueux (c’est alors le sucre qui en est la raison). Dans un cas comme dans l’autre, le chocolat ne présente pas de danger pour la santé, mais il peut perdre en partie son arôme.

Comme tout aliment, le chocolat se consomme avec modération (10 grammes par jour, soit 2 carrés), dans le cadre d’une alimentation équilibrée ! Et si vous avez peur de ne pas pouvoir vous arrêter (« toute la tablette va y passer »), n’hésitez pas à relire nos conseils pour résister à la tentation !